L 'ÉTOILE DU NORD - MIRACLES ET MERVEILLES EN FRANCE MÉDIÉVALE

Anne Azéma, chant, vielle à roue

Shira Kammen, vielle, rebec, harpe

1. De l'estoile ... toute ma vie chanterai

Rose cui nois ne gelee                                                   Gauthier de Coincy (1177/8-1236)

                                                                                    BN, f fr 24406, 151r-v     

Nouvel amour qui si m'agree                                            Rogeret de Cambrai  ( 13th century)

De l'estoile, mere au soleil                                              Anonymous (13th century)

                                                                                    BN, f fr 24406, 154r

2.  De sainte Léochade

Que de memoyre me dechaie                                          Gauthier de Coincy:

            Las, las, las                                                      BN, Nouv Acq 24541, 110

Quatre jours plains                                                        

            Sur ce rivage                                                     BN, Nouv Acq 24541, 111r

N'est pas merveille

            De Sainte Léochade                                           Petersbourg Ermitage, f fr XIV, 136-138

                                                                                    and BN, Nouv Acq 24541, 111v  

3. Porte dou ciel et sourse de miel

Ma vielle                                                                        Gauthier de Coincy

                                                                                    BN, Nouv Acq 24541, 118

Dou cierge qui descend au jongleour                                Gauthier de Coincy

A Virgen Santa Maria - Cantiga 8                                    Attr. Alfonso el Sabio (1221-1284)

4. Maravillosos e piadosos

Gran' dereit - Cantiga 56                                     Attr. Alfonso el Sabio

            Un brief miracle                                                 Gauthier de Coincy

Dou tres douz nom a la virge Marie                                  Thibault de Champagne (1201-1253)

                                                                                    BN, f fr 846, 36e                                    

Maravillosos e piadosos - Cantiga 139                             Attr. Alfonso el Sabio

 Les Miracles de Notre Dame ont été enregistré sous le label Erato "L' Unicorn", an Erato CD

Recherche, edition, transcriptions, re-creation: : Anne Azéma  &  Shira Kammen

Edition des sources littéraires - Coincy: Koenig

Editions des  Cantinas: Anglès, Mettmann


NOTES PROGRAMME

Le miracle, "effectué par Dieu en dehors des causes qui nous sont connues"*,
fascine, effraie et émerveille le monde médieval. Ceux opérés par la vierge
Marie sont d'autant plus révérés et populaires que la vierge incarne le
lien direct et humain à Dieu, et par là donc rend toute manifestation divine
à la fois plus extraordinaire et plus proche.
Les collections de miracles de la vierge Marie sont nombreuses et variées,
et ce tout au long du Moyen Âge. Elles ont en commun une émotionalité et une
dualité (le bien/le mal) particulière à ce répertoire. Para-liturgique de
nature, et à cause de la nature concrète des histoires qu'elles propagent,
ces collections sont un pont précieux entre plusieurs mondes spirituel.
Les premières, comme le Liber Miraculorum de Grégoire de Tours, décrivent
surtout des légendes et miracles mariaux orientaux. Ce n'est qu' à partir du
11ème siècle que des miracles d 'origine occidentale commencent à apparaître
dans ces collections. De grands pélérinages se contruisent alors, y compris
ceux de Rocamadour, Chartres, Soissons... qui attirent grands et petits,
rois et manants, clercs et ménestrels.
Le 13ème siècle voit l' épanouissement du culte marial en général - promulgé
surtout par les ordres franciscains et dominicains dans tous les pays que
nous nommons maintenant européens. Avec cet épanouissement, se perpétuent
les transmissions de miracles opérés par la Vierge Marie, histoires sans
cesse modifiées et échangées. C'est précisément dans ces modifications et
mouvements que réside l'intérêt de ce répertoire. Beaucoup de ces
collections sont sans musiques, et comportent uniquement des textes.
Certaines, et en particulier l'oeuvre de Gauthier de Coincy, prolixe et
enthousiaste s'il en est, sont parsemées de compositions musicales. Enfin,
l'énorme compilation ordonnée par le Roi de Castille et Léon, Alfonse le
Sage, est un joyau qui semble concentrer tout un monde en marche depuis
plusieurs siècles: musiques et textes sont ici notés, ainsi que des éléments
visuels.
Le monde de la cour d'Alfonse le Sage a très certainement été varié, et un
creuset culturel admirable. D'autres parties du monde ibérique - et en
particulier la Navarre - ont eu des échanges suivis avec le nord de la
France. Parmi les oeuvres ramassées dans la collection des Cantigas
d'Alfonse le Sage, plusieurs mondes musicaux et littéraires, dont celui du
nord, se côtoient. Même diffuse, cette présence se fait bien sentir et ceci
à plusieurs niveaux. Nombre de miracles inclus dans cette collection ont
pris place dans le nord (à Soisson et Chartres, in "frança", 'bretanna",
etc..). Certaines histoires de ces miracles sont reprises presque mot à
mot. Et enfin, au moins une mélodie de cantiga est clairement recyclée
du répertoire des trouvères (la mélodie de Novel amor de Rogeret de Cambrai
se retrouve, inversée, dans la cantiga Maravillosos et piadosos).
Ce programme propose de mettre en miroir des miracles du nord de la France
- ceux de Gauthier de Coincy en particulier - et leur cousins ibériques: on
y trouvera le miracle de la statue de Sainte Léochade, volée, perdue dans
l'Ain, puis sauvée ; celui du jongleur, qui grâce à son art, se verra
maintes fois accordé les grâces de la vierge et ce malgré l'intervention d'un
mauvais moine; celui du moine dévot qui après une vie de psalmodie meurt
béni de 5 roses dans sa bouche. Dans un contexte de prolifération de musique
mariale, miroir elle même d'une pratique de poésie et musique séculière
amoureuse, nous cheminerons du nord de la France jusqu'à la cour d'Alfonso
el Sabio, en empruntant les routes qu'ont suivis des millions de pélerins et
en passant par des hauts lieux de miracles et merveilles. Anne Azéma.

* "illa quae a Deo fiunt praeter causas nobis notas miracula dicuntur", cité
par Pierre Kunstman, dans 'Vierge et Merveille', Union Général d'Edition,
1981.


anneye bio   programs   press   discography   live!   teaching   news   contact